Accueil > Particuliers > Le piercing buccal, ce qu’il faut savoir

Le piercing buccal, ce qu’il faut savoir

Le 14 janvier 2014 par La rédaction dans Particuliers


A la mode depuis une vingtaine d’années, le piercing buccal consiste à percer la langue ou l’une des deux lèvres avec un bijou. Pratiqué dans de mauvaises conditions, ce perçage buccal peut conduire à des atteintes plus ou moins graves à la santé… Quels sont les risques, les conséquences, les conseils/les précautions à prendre et les règles d’hygiène ?

Les risques du piercing buccal

piercing-buccal-les-bonnes-pratiquesCe sont essentiellement des risques infectieux, hémorragiques ou allergiques.

Les risques infectieux
Si l’intervention n’est pas pratiquée dans des conditions d’hygiène très strictes, il peut y avoir contamination bactérienne (staphylocoque ou streptocoque) ou virale (HIV, herpès, hépatite B ou C…).

Les risques hémorragiques
Insérer un piercing sur la langue, organe sensible et très riche en vaisseaux sanguins, peut abîmer ces vaisseaux ainsi que les nerfs sur la surface de la langue ; celle-ci peut tripler de volume dans les heures qui suivent l’intervention.

Les risques allergiques
Ils sont favorisés sur la peau et/ou les muqueuses par la pose de bijoux utilisés pour un piercing. Certains matériaux sont à éviter comme l’or blanc, tout autre alliage contenant du nickel et l’argent pour des raisons de corrosion liée à la salive.

Les conséquences du piercing buccal

• Les dents, sous l’effet du frottement du piercing, peuvent s’user, se fêler ou se fracturer.
• Les dents proches du piercing peuvent se déchausser
• Le risque d’avaler accidentellement le bijou.
• Des problèmes d’élocution et de prononciation en raison d’un corps étranger dans la bouche.
• Des cicatrices permanentes et la langue percée pendant plusieurs années.

Les conseils et les précautions à prendre pour un piercing buccal

• Bien réfléchir, avant de vous décider, aux conséquences d’un piercing.
• S’adresser à des professionnels compétents pour pratiquer l’intervention et vé rifier les conditions d’hygiène
• Utiliser l’acier chirurgical ou l’or.

Les règles d’hygiène

Après l’intervention et pendant la durée de cicatrisation (3 à 8 semaines), soyez attentif à votre hygiène et veiller à ce que le tartre ne se dépose pas sur le bijou.

• Sucer des glaçons.
• Prendre des pastilles antibactériennes et/ou anti-inflammatoires.
• Eviter la consommation d’alcool, tabac, caféine, aspirine, chewing-gum…
• Opter pour une alimentation froide et molle.
• Consulter votre chirurgien-dentiste en cas d’infection.

Une réponse

Une réflexion au sujet de « Le piercing buccal, ce qu’il faut savoir »

  1. Il y a beaucoup de risques au perçage buccal, ne prenez pas cette décision à la légère. Soyez attentif aux moindres changements si vous décidez quand même de vous faire percer la langue ou les lèvres et consultez votre dentiste au besoin.

Publier votre commentaire

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés selon la Charte d'utilisation. Pour toute question veuillez contacter la Rédaction.