Accueil > Epargne > Les Français, l’épargne et la retraite

Les Français, l’épargne et la retraite

Le 14 février 2014 par La rédaction dans Epargne


Le Cercle des Epargnants vient de publier une étude sur le comportement des Français en matière d’épargne et de retraite. Cette enquête analyse également leurs attitudes face aux différents produits d’épargne comme le PERP, l’assurance-vie, le PEA, et le Livret A…

Les Français et l’épargne

Les Français, l'éparge et la retraite : le sondage 2013 - 2014L’étude, réalisée par le Centre d'Études et de Connaissances sur l'Opinion Publique (CECOP) et l’institut CSA, montre que 35 % des Français interrogés indiquent vouloir épargner plus en 2014 (contre 23 % en 2010). En même temps, 22% des personnes interrogées déclarent qu'ils vont puiser dans leur épargne (contre 14 % en 2010). Ils ne sont plus que 42 % à ne pas vouloir y faire appel, contre 62 % en 2010.

Selon ce sondage, les seniors touchent moins à leur épargne. 25 % des 50-64 ans ont ainsi l'intention de puiser dans leur épargne en 2014 pour maintenir leur niveau de vie et 47 % d'entre eux de ne pas y toucher. Chez les 65 ans et plus, ces proportions sont respectivement de 30 % et de 47 %.

Les placements préférés des Français

L'assurance-vie, monosupport et multisupports, recueille 21 % des suffrages, devant le Livret A (20%). Le PEA ne reçoit l'assentiment que de 5 % des sondés, ce qui montre que les Français demeurent assez réfractaires à la prise de risques en matière d'épargne.

Les jeunes de moins de 24 ans et les jeunes actifs de moins de 34 ans plébiscitent le Livret A quand l'assurance-vie a la préférence des plus de 65 ans.

L'enquête montre que 57% des 18-24 ans et 44% des 25-34 ans comptent épargner davantage dans l'année qui vient.

Les Français et la retraite

Malgré la réforme des retraites de 2013, les Français semblent être très préoccupées par cette question. Ils sont 67 % à s’inquiéter pour leur système de retraite. 53 % des 35-49 ans et 58 % des + de 50 ans la préparent en se constituant un patrimoine financier.

Même s’ils restent inquiets pour leur retraite, avec la crise, les ménages sont moins capables qu’il y a quatre ans de mettre de côté pour leurs vieux jours. L’effort d’épargne a diminué de 8 % par rapport à 2010, dont une baisse de 6 % des versements réguliers.

Parmi les catégories les plus inquiètes pour leur retraite, on retrouve les jeunes 18-24 ans (81 %), les employés (80 %) et les ouvriers (72 %).

Retrouver l’intégralité de l’enquête " Les Français, l'épargne et la retraite".

Publier votre commentaire

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés selon la Charte d'utilisation. Pour toute question veuillez contacter la Rédaction.