Accueil > Epargne > L’assurance-vie de nouveau apprécié par les Français

L’assurance-vie de nouveau apprécié par les Français

Le 1 avril 2014 par La rédaction dans Epargne


Après une longue période de méfiance, les Français s’intéressent de nouveau à l’assurance-vie. Voilà la conclusion à tirer des chiffres que vient de publier la Fédération Française des Sociétés d’Assurance ou FFSA. D’après cette dernière, après une décollecte de 6,3 milliards d’euros en 2012, on ne peut qu’être optimiste au vu des résultats de 2013 où l’assurance-vie a accusé une collecte de 10,7 milliards d’euros.

Un retour fragile, mais optimiste

L’assurance-vie de nouveau apprécié par les Français en 2013Comme elle le fait chaque année, la Fédération Française des Sociétés d’Assurance a publié son rapport d’activités de l’année 2013. Après une année 2012 catastrophique pendant laquelle le secteur a dû faire face à une décollecte de 6,3 milliards d’euros sur le marché de l’assurance-vie, l’année 2013 a été plus favorable.

En effet, les chiffres montrent un résultat positif, soit une collecte de 10,7 milliards d’euros sur les contrats en euros ainsi que les placements multisupports. Dès lors, il y a eu plus de dépôt que de retrait durant l’année 2013, et ce, en dépit de la baisse des performances des fonds en euros qui est passée de 2,90 à 2,80 %. Certes, on est encore loin des 30 à 50 milliards d’euros de la période faste des années 2000, mais ce rebond est un signal qui démontre le regain de confiance des Français. Le secteur espère un retour progressif à la normale.

Pourquoi ce retour à la confiance ?

Plusieurs raisons expliquent cette hausse de l’intérêt des Français pour l’assurance-vie. Il y a eu tout d’abord la forte baisse du taux du Livret A et du LDD (Livret de développement durable), qui est passé à 1 % depuis le 1er août 2014. A ceci s’ajoutent un cadre fiscal plus stable et des promesses faites par le Président de la République de prendre un certain nombre de mesures concernant la retraite et l’assurance-vie. Enfin, l’amélioration de la santé du marché boursier n’est pas non plus étrangère à ce retour de confiance. Les supports en euros ont connu une performance de 2,8 % contre 2,5 % pour le Plan d’épargne Logement.

Un nouveau contrat d’assurance-vie en vue

Selon les acteurs de l’assurance-vie, la situation pourrait encore s’améliorer davantage avec la venue d’un nouveau contrat qui se situe à mi-chemin entre les fonds en euros et les unités de compte. Il s’agit du contrat Euro-Croissance. Plus performant que les fonds en euros et moins risqué que les contrats en unités de compte, ce nouveau type de contrat permet à l’épargnant de bénéficier d’une garantie de capital au terme.La seule condition sera de ne pas retirer le capital pendant au moins 8 ans.

Publier votre commentaire

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés selon la Charte d'utilisation. Pour toute question veuillez contacter la Rédaction.