Accueil > Prévoyance > Les avantages de la prévoyance collective

Les avantages de la prévoyance collective

Le 5 septembre 2014 par La rédaction dans Prévoyance


La prévoyance collective est un dispositif qui, pour le salarié comme pour l’entreprise, présente de nombreux avantages. En plus de la réduction d’impôts, il convient de citer, à titre d’exemple, l’accès à de meilleurs soins.

Exonérations sociales et déductions fiscales

avantages_prevoyance_collective_en_entrepriseDe par son essence même, la prévoyance collective bénéficie d’exonérations sociales et de déductions fiscales. Ceci découle du fait que ce dispositif dénote une forme de solidarité qui s’assimile au fondement même de la Sécurité sociale. En effet, souscrire à une prévoyance collective vaut une acceptation à mutualiser les risques entre tous les salariés. Cette mutualisation entraîne une baisse du coût de la protection sociale complémentaire.

La décision de mettre en place la prévoyance collective (ou prévoyance d’entreprise) résulte d’un dialogue social qui s’établit entre l’employeur et ses salariés. D’une manière générale, cette prévoyance couvre les risques lourds liés à la personne. C’est le cas des dommages corporels résultant d’une maladie ou d’un accident comme la complémentaire santé ou les rentes d’invalidité entre autres. Les engagements liés à la durée de vie sont également pris en compte. Il s’agit par exemple de l’épargne retraite ou du capital décès.

Il convient toutefois de préciser que l’exonération sociale et la déduction fiscale sont  assorties de quelques obligations. Par ailleurs, les garanties offertes s’appliquent à tout ou partie des salariés. Dans ce second cas cependant, l’allocation de la prévoyance ne saurait se baser sur des critères liés au revenu, à l’état de santé ou à l’âge. Elle ne doit prendre en compte que des caractères objectifs.

Une meilleure couverture à faible coût

La prévoyance collective a la particularité de s’appliquer au salarié en tenant compte des risques spécifiques à son métier. Cette mesure est accessible à un faible coût. De ce fait, les salariés peuvent bénéficier de soins dentaires et optiques dont les frais sont généralement assez importants, mais pour un coût qui demeure à leur portée. Ces frais sont d’autant moins chers que c’est l’entreprise qui se charge de les négocier auprès de l’organisme de prévoyance. C’est également l’employeur qui s’occupe de toutes les formalités administratives y afférentes.

La prévoyance collective a des répercussions importantes sur la rémunération. La part versée par le salarié n’est plus comptabilisée pour le calcul du revenu imposable. De plus, la cotisation versée par le salarié est plus faible que celle qu’il aurait à verser dans le cadre d’un contrat individuel. En effet, dans la prévoyance sociale, l’entreprise doit verser entre 50% et 60% de la cotisation pour chaque employé.

Une forme de motivation et de fidélisation des salariés

Par la prévoyance collective, l’entreprise offre aux salariés la possibilité de bénéficier de rentes en cas de décès, d’accéder à de meilleurs soins ou encore de constituer un complément de revenu pour leur retraite. Par l’allocation de ces avantages, l’entreprise s’offre une fidélisation des salariés. C’est aussi une bonne manière de motiver les employés afin de parvenir à une meilleure productivité.

Le dialogue social qui s’instaure entre l’employeur et ses salariés contribue à créer une bonne ambiance de travail et à renvoyer une meilleure image de la société.

A lire également :

Retraite supplémentaire et prévoyance complémentaire : les conditions d’exonération sociale

Accord national interprofessionnel sur l’emploi : qu’en retenir ?

Publier votre commentaire

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés selon la Charte d'utilisation. Pour toute question veuillez contacter la Rédaction.